Sauvetage d'un break Volvo de 1976...

Publié le par Mallorca

DSCN4271Cela faisait un petit moment déjà qu'il m'attendait, celui-là!

Vu son état, je n'osais pas trop m'y mettre...

Il s'agit d'un modèle en zamac moulé de chez "Majorette", d'une grandeur de 7,5 cm, qu'il me faut d'abord entièrement décaper...

  DSCN4270                                                                                                        DSCN4273

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais comment décaper ce genre de matière? (A peu de frais et sans risque...)

D'abord, un démontage complet...

Ensuite, j'ai versé un peu d'acétone dans un récipient qui le supporte -ce qui n'est pas toujours le cas, croyez-moi sur parole-, j'y ai plongé un morceau de tissu et pour finir, j' ai emballé la carrosserie toute nue dans ce chiffon à l'acétone...

Après deux heures de bain, en voici le résultat!

DSCN4347

 

 

 DSCN4346

 DSCN4348

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat plus que satisfaisant! La belle est bien toute nue...

Un petit coup de polissage au "tampon Jex" (Celui qui, -d'après la pub'- récure, nettoie et fait briller sans rayer...) pour enlever les restes de peinture et hop! A "l'atelier-carrosserie"!

DSCN4352

 DSCN4351

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN4350

 

 

 

 

 

 

 

 DSCN4349

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La belle y reçoit une nouvelle robe...

Pourquoi bleue? C'est simple: C'est tout ce qui me reste dans mon stock de couleur...

(Peinture émail Humbrol)

Remontage de la voiture et catastrophe! Un peu d'acétone a coulé sur la partie "vitre"... Résultat? Des vitres blanches et opaques en lieu et place des "vitres" teintées vertes et translucides...

Que faire?

J'ai réussi à "rattraper le coup"... plus ou moins! (Plutôt plus que moins, à mon avis!)

Comment? J'ai poli les surfaces attaquées par l'acétone avec de la ouate à polir "Duraglit" -de sinistre mémoire pour ceux qui, comme moi, ont été militaires (C'est la ouate que l'on devait utiliser pour polir les boucles de ceinturons, entre-autres...)- jusqu'à obtention d'un résultat probant. 

Ce n'est pas la panacée universelle, mais cela sauve quand même ma Volvo...

Elle est désormais prête à reprendre la route...de mes vitrines!

 

DSCN4366

 DSCN4367

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN4369

 

 

 

 

 

     DSCN4368

            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Et encore une 'titine sauvée des poubelles...

 

Actuellement, suivant le même principe pour le décapage, je tentes le sauvetage d'une Renault 17 Gordini et d'une fourgonnette Renault 4...

A suivre donc...

A bientôt!

 

 

 

 

 

Commenter cet article

laurent 11/10/2010 21:21


pour ma part j'utilise du décapant "gel express" de chez V33, c'est redoutable! il te faut peu de produit, laisser agir une bonne dizaine de minutes, et tout part à l'eau et à la brosse